Accueil > Actualités > Le prix de l’essence va-t-il encore s’envoler ? Actualités

Le prix de l’essence va-t-il encore s’envoler ?

28-02-2022

Depuis quelques semaines, le prix du carburant ne cesse de s’envoler. La tarif de l’essence 95 a atteint le chiffre record de 1.595€ le litre. Les compteurs vont-ils encore s’affoler dans les prochaines semaines ? L'opération militaire russe en Ukraine va-t-elle avoir un impact sur le prix à la pompe ?

Depuis décembre 2021, notre porte monnaie souffre. En effet, l’essence 95 n’a cessé d’augmenter pour atteindre ce semaine un record de 1,595€ le litre. Le sans plomb 95 repart donc en forte hausse après avoir connu une légèrement baisse de son prix à la pompe ce mardi dernier. A l’heure actuelle, il se rapproche donc du seuil historique d’1,60 euro.

Le sans plomb 98 et le diesel restent pour le moment relativement stables. Depuis le 9 février, le diesel est facturé 1,50€ le litre. Quant au 98, son prix avait baissé le 23 février avant de remonter légèrement et d’atteindre 1,648€ le litre aujourd’hui.

Quels sont les facteurs qui expliquent ces hausses de prix ?

La taxe carbone a fait grimper le prix du litre, mais ce n’est pas la seule responsable. Instaurée depuis début 2021, elle s’applique à toutes les énergies fossiles du pays. Le prix de la tonne de CO2 a augmenté de 5 euros de depuis l’année pour atteindre donc 25€ la tonne et devrait, en 2030, augmenter encore de 5€.

Les accises sur le carburant ont légèrement augmenté pour l’essence et le diesel. De plus, le taux de change euro-dollar joue également un gros rôle dans l’augmentation des tarifs à la pompe. En effet, depuis le 4 février, le dollar est passé de 1,11 à 1,14 dollar pour 1 euro.

La guerre entre l’Ukraine et la Russie cause l’augmentation du prix du baril.

Les prix du baril de pétrole brut sont assez instables ces derniers mois. Entre autre, de sérieuses augmentations justifiées en partie, par des événements géopolitiques actuels. En cause, la guerre potentielle entre la Russie et l’Ukraine. En raison de cela, l’organisation des pays exportateurs de pétrole, peut décider de diminuer ou augmenter sa production pour garder des tarifs soutenus.

Les augmentations s'expliquent également par le contexte d'apaisement des craintes liées à l'impact économique d'Omicron amenant à une reprise de l'économie et une demande mondiale bien plus forte qu'avant la crise Covid. Aujourd’hui, Le prix du baril est passé de 65 dollars à presque 90 dollars. La reprise économique et la saison hivernale poussent également ces valeurs vers le haut.

Cette augmentation va-t-elle se poursuivre ?

C’est la question qui brule toutes les lèvres des luxembourgeois. Difficile de prédire une hausse ou une baisse des prix à la pompe catégoriquement mais selon les tendances actuelles, la hausse des prix des carburants pourrait se poursuivre dans les prochaines semaines, voire les prochains mois. Cependant, certains partis politiques luxembourgeois essaient de leur côté de trouver des solutions adaptées à ces envolées des prix, comme par exemple le chèque énergie. Affaire à suivre…

Nos engagements

Montage dans nos 6 centres

Retour possible
dans nos 6 centres

Paiement sécurisé

Service
après-vente de
proximité

Besoin d’un conseil personnalisé ?

488 766-1

Une solution en 24h

info@goedert.lu

Prenez rendez-vous Dans l’un de nos

6 centres au luxembourg